Actualités - jeudi 16 juillet 2020

Le blended learning ou comment dompter les statistiques

​​​​

Le 16 juillet dernier, les professeures Katia Iglesias Rutishauser et Sandrine Pihet ont reçu le deuxième prix du 1st Teaching Innovation Award pour leur projet « Blended learning ou comment dompter les statistiques ». Partant du constat que l'enseignement des statistiques génère des résistances importantes chez les étudiant-e-s en soins infirmiers, en ostéopathie ou dans d'autres filières de la santé, ce projet avait pour but de proposer un accompagnement individualisé sans augmentation du coût de la formation. Présentation du projet en quelques points clefs. 


Constat de départ ​

  • Matière : L'enseignement des statistiques génère des résistances importantes chez les étudiant∙e∙s en soins infirmiers, en ostéopathie ou dans d'autres filières de la santé.
  • Hétérogénéité : Les connaissances et les besoins d'accompagnement sont très hétérogènes ce qui rend l'enseignement en grand groupe extrêmement laborieux et peu efficace, démotivant les étudiant∙e∙s.
  • Accompagnement individualisé sans augmentation du coût de la formation : pour répondre aux besoins hétérogènes des étudiant∙e∙s, un accompagnement en petit groupe est nécessaire, mais les ressources pour l'encadrement ne peuvent pas être augmentées.
  • Besoin de sens : Les étudiant-e-s manquent d'une vision à long terme de l'utilité de la recherche en générale et des statistiques en particulier dans les métiers de la santé.
  • Connaissances nécessaires pour le Travail de Bachelor (TB) : les bases des statistiques sont incontournables pour pouvoir faire effectuer le TB dans de bonnes conditions.

Pour les relever, les professeures savent pouvoir compter sur des ressources pré-existantes :

  • Ancrage dans la pratique : Les étudiant∙e∙s arrivent à donner du sens à l'analyse d'un article scientifique lorsqu'il/elle∙s se posent une question clinique concrète et travaillent sur un article qui y apporte des réponses fondées.
  • Learning by doing : Les étudiant∙e∙s semblent plus motivé∙e∙s par des situations d'apprentissage inductif.

Les étudiant-e-s en deuxième année de bachelor de soins infirmiers - soit environ près de 100 étudiant-e-s par année, bénéficie de cinq cours, dispensé dans le cadre du Module 11 de formation "Méthode de recherche".  

A la fin des 5 cours, les étudiant∙e∙s savent :

  • Trouver rapidement les informations essentielles dans un article scientifique
  • Lire et comprendre les résultats d'articles scientifiques quantitatifs simples, en s'appuyant sur les notions suivantes : 1) statistiques descriptives (indices de tendance centrale et de dispersion, graphiques),2) tests statistiques les plus courants, 3) tailles d'effet et 4) qualité de la mesure.


Méthodes
le cours alternes des méthodes centrées sur l'enseignant (exposés et exemples) et des méthodes centrées sur l'étudiant axées sur l'applications avec des exercices en e-learning avec feedback (individuel) et des travaux encadrés avec feedback (en groupe). Le temps d'apprentissage en e-learning (sans enseignant∙e) perme t de libérer des ressources pour l'encadrement en petit groupe, chaque enseignant∙e accompagnant les mêmes étudiant∙e∙s tout au long du processus d'apprentissage. Pour être comptabilisé comme présent à un cours de e-learning, les étudiant∙e∙s doivent avoir effectué l'ensemble des exercices obligatoires. 

Evaluation du dispositif
Très bons retours des étudiant∙e∙s qui:​

  • apprécient de pouvoir travailler de manière autonome ou avec d'autres étudiant-e-s selon leur préférence grâce au matériel e-learning ; ils souhaiteraient un temps supplémentaire pour poser des questions liées au matériel e-learning à un-e enseignant-e ; un forum sera créé dès l'an prochain à cet effet ;
  • ont trouvé très pertinent de recevoir des feedbacks d'une part personnalisés sur leurs réponses aux devoirs, d'autre part des éléments plus généraux grâce aux articles présentés par leurs pairs lors des séances en petits groupes ;
  • ont fait preuve d'une motivation majeure en soumettant tous les devoirs (100% des 63 devoirs à rendre) et la très grande majorité faisant tous les exercices requis (95%) ;
  • apprécient de travailler sur des questions concrètes et directement liées à leur future pratique, et sur un article qu'ils ont choisi ;
  • comprennent mieux l'importance de la recherche pour baser les pratiques sur des preuves et sont sensibilisés à la lecture critique d'articles scientifiques.

Suite à ce succès, les 5 filières santé de la HEdS Genève ont décidé d'utiliser ce matériel, de même que l'école de La Source.​