Actualités - lundi 17 mai 2021

125 ans - Mai, le mois de l'innovation

La Suisse figure, depuis une dizaine d’années, dans les cinq premières places des classements mondiaux de l’innovation. La HEIA-FR, à sa mesure, apporte sa contribution dans ce domaine.

Quinze histoires à succès, racontées en vidéo, illustrent l'innovation dont la HEIA-FR fait preuve. Réalisées en partenariat avec des entreprises, ces histoires montrent que les meilleures solutions se développent quand la recherche scientifique et l’industrie collaborent.

Une liaison bois béton soucieuse de l’environnement

Tout au long de son histoire, l’entreprise familiale Charpentes Vial SA a cherché à améliorer ses systèmes de production. Aujourd’hui, grâce à la collaboration avec l’institut iTEC, l’innovation se poursuit.

Compteurs intelligents – outils de localisation des pannes

Découvrez l’un des derniers projets de recherche développé par l’institut Energy et Romande Energie : l’utilisation du « smartmeter » comme gestionnaire de réseau et relais d’information.

Développement d'une nouvelle génération de SoliValve

Assurer une manutention irréprochable de grandes quantités de poudres, un casse-tête ? L’entreprise Visval, basée à Guin (FR), a relevé le défi, en bénéficiant des compétences de l’institut iRAP. Ensemble, ils ont développé le SoliValve, une technologie d’arrimage entre contenants qui permet de préserver l’hygiène des poudres transportées et la précision des dosages.

Un succès écrit au jet d’encre

Depuis 2014, le partenariat entre l'institut iPrint et Markem-Imaje favorise l'amélioration des techniques dans le domaine du codage et marquage. Plongez dans une collaboration non seulement orientée sur l'innovation industrielle, mais aussi sur le partage des savoirs et la collaboration pour la formation du personnel.

Une attelle optimisée pour un maintien parfait et adaptatif du membre blessé

Développer une attelle adaptative, un défi technique à la hauteur des promesses qu'elle offre aux patients. Fabriquées par impression additive, les attelles Swibrace demandaient des compétences uniques. L’entreprise fribourgeoise les a trouvées à l’institut SeSi.

LexMachina, le moteur de traduction des avocats suisses 

L’agence de traduction Hieronymus a développé un moteur de traduction performant en collaboration avec l’institut iCoSys. 

Johnson Electric : technologie clé pour la fabrication de rotors magnétiques 

Penser les systèmes de mouvement du futur en bénéficiant du meilleur de la recherche scientifique. 

Meggitt : Model Based Engineering

La modélisation numérique, une innovation en constante progression. En collaboration avec le centre ROSAS de l’HEIA-FR, Meggitt est parvenu à modéliser des systèmes d’information. Un progrès décisif qui favorise la collaboration entre les différents éléments à l’œuvre dans la conception et la fabrication d’un produit. 

Rénovation énergétique : Approche globale pour l’enveloppe du bâtiment

La rénovation énergétique est l’un des objectifs majeurs de la Confédération. A l’institut TRANSFORM, la chercheuse Stefanie Schwab et ses collègues développent des concepts et des outils concrets pour aider les propriétaires et les professionnels de la construction à rendre les bâtiments plus efficaces et plus durables. La vidéo vous fait également découvrir le nouveau Centre de compétence en matière de rénovation des bâtiments (CCRB)

Metalor : Développement et Industrialisation de catalyseurs pour l’industrie chimique suisse 

Depuis plusieurs années, Metalor, leader mondial de l’affinage et du recyclage de métaux précieux, recyclait des catalyseurs usagés pour l’industrie chimique suisse. Mais créer des catalyseurs frais pour lancer de nouveaux produits sur le marché, c’est un autre défi ! Grâce à la collaboration avec l’institut ChemTech, Metalor a pu bénéficier des compétences des étudiant-e-s pour faire du développement analytique et construire une zone de production adapté en moins de deux ans. Une collaboration win-win qui permet également aux étudiant-e-s de mettre un pied dans le monde industriel.

Centre Suisse d’Electronique et de Microtechnique SA (CSEM) : Des senseurs quantiques à base d’azoture de Rubidium

Le centre de recherche appliqué CSEM participe à un projet européen dont le but est de développer des senseurs quantiques basés sur des vapeurs chaudes de rubidium ou de césium. Les résultats des recherches menées à la HEIA-FR a permis d’optimiser un procédé existant développé à l’échelle du milligramme et de l’amener à plusieurs dizaines de grammes pour produire les quantités demandées par le CSEM. Les applications développées sur cette base touchent des marchés d’avenir comme domaine biomédical que le marché des voitures autonomes.